Arabie Saoudite libéré Loujain Al Hathloul et Maysa Alamoudi

Victoire atteint le août 27, 2015
Arabie Saoudite libéré Loujain Al Hathloul et Maysa Alamoudi

Arabie Saoudite a publié jeudi deux femmes qui ont eu lieu depuis Décembre pour contester l'interdiction du pays sur les conductrices.

Loujain Al Hathloul et Maysaa Al Amoudi ont été libérés d'une prison dans la région orientale d'Al Ahsa après 72 jours de détention. L'avocat de Mme Hathloul confirmé sa libération sur Twitter. Le mari de Mme Amoudi a confirmé sa libération dans un message à The Wall Street Journal.

Dis à tes amis!

Pétition originale

Relâchez les activistes saoudiennes Loujain Al Hathloul et Maysaa Al Amoudi

Pétition créé le févr. 3, 2015

Adressée à Arabie Saoudite Roi Salman bin Abdulaziz

Il ya deux mois militante saoudienne Al Loujain Hathloul a été arrêté par la police après avoir passé 24 heures en détention à la frontière des États-unis et l'Arabie arabes Saoudite exigeant qu'elle soit autorisé à conduire à travers l'Arabie saoudite. La police a confisqué son passeport et elle est été bloqué et ne peut entrer dans le pays. Rappelons que l'Arabie Saoudite est le seul pays au monde où les femmes ne peuvent pas conduire, voilà pourquoi l'an dernier une femme a reçu 150 coups de fouet après avoir été pris à conduire.

Loujain Hathloul est une femme de 25 ans de Riyad, diplômé de la littérature française et une activiste qui veut que le gouvernement saoudien à cesser d'arrêter des femmes pour conduire leurs voitures. Elle commence son voyage sur Novembre le 30 dans les Émirats arabes unis, où est légal pour les femmes à conduire, et a tenté de traverser la frontière où elle était détenue. Après elle a passé 24 heures à la frontière elle a été emmenée au poste de police du port Albatha où elle a été interrogée au bureau du procureur Hofuf.

Pendant ce temps Loujain était au contrôle des frontières, elle a communiqué avec quelques amis et partisans disant qu'elle avait froid et faim. Donc Maysaa Al Amoudi, un journaliste saoudien qui travaille à Dubaï, a conduit tout le chemin à la frontière et tente de lui donner des fournitures. Lorsque Maysaa est arrivé à la frontière saoudienne elle a été arrêtée avec Loujain.

Ils ont été en prison depuis le 1er Décembre. Comme la rédaction du présent, leurs familles ont été informées que les femmes auront lieu pendant au moins 25 jours qui pourraient être étendus à un autre 25.

Ces actions ont déclenché une vague de manifestations partout en Arabie Saoudite, où les femmes ont été empêchés de conduire depuis la création de l'Etat en 1932, et ils sont venus en force et nous sommes allés à Riyad soutenir Mme Hathloul. Démonstrations comme celles-ci et les actes de défiance contre l'interdiction ont augmenté ces dernières années, avec les femmes à publier des vidéos d'entre eux derrière le volant pour les médias sociaux.

Rappelons que, en 1990, la première fois où les femmes ont défié cette interdiction souffrance comme conséquence l'arrestation et la confiscation de leurs passeports. En 2007, l'écrivain et militant Wajeha al-Huwaider, qui est le co-fondateur de l'Association pour la protection et la défense des droits de la femme en Arabie Saoudite, pétitionné le roi Abdallah pour FEMMES droit de conduire. Retour en 2011 un groupe de femmes a lancé une campagne intitulée "Women2Drive" qui a conduit à une vague de gens conduire des voitures dans le pays au cours de l'été 2011.

En Octobre 2013, il y avait une campagne appelant les femmes à défier l'interdiction dans un lecteur de protestation. Quatre femmes ont conduit avec succès, défiant l'interdiction, malgré les avertissements de policiers et ultraconservateurs dans l'Etat arabe.

Un membre de l'Assemblée consultative a présenté un rapport à l'Assemblée en disant que la levée de l'interdiction causerait la prostitution, la pornographie, l'homosexualité et le divorce et la «fin de la virginité». Un des meilleurs clercs de l'Arabie saoudite a dit les femmes qui conduisent risque d'endommager leurs ovaires et des enfants avec des problèmes cliniques.

Les «femmes de conduire mouvement» est une campagne de longue date par les femmes en Arabie saoudite à braver l'interdiction.

S'il vous plaît nous aider à obtenir des femmes activistes Loujain Al Hathloul et Maysaa Al-Amoudi libre en signant cette pétition.


Photo: Société internationale pour les droits de l'homme